Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Pomme : davantage de petits calibres

Le retard de croissance entraine une augmentation de 5% de la proportion de petits fruits
Le retard de croissance entraine une augmentation de 5% de la proportion de petits fruits

La récolte française de pommes est attendue à 1,500 million de tonnes, en hausse de 29 % par rapport à 2012 tout en restant inférieure au potentiel de production. La prévision de récolte européenne, quant à elle, s’inscrit dans la même tendance avec 10 800 000 tonnes attendues.

Une mise en marché décalée de 15 jours
 
Autre particularité de ce millésime 2013, la récolte subit un retard exceptionnel de 15 jours par rapport au calendrier habituel. La récolte de Gala a commencé après le 15 août. Les premières Golden arriveront dans les prochains jours suivies par la Granny Smith en fin de mois. En cause, les mauvaises conditions climatiques du printemps qui ont ralenti le processus de croissance des fruits.

"L’ensoleillement exceptionnel de l’été n’a pas permis de rattraper complètement ce retard mais a favorisé la qualité organoleptique des pommes", explique l'association nationale des producteurs de pommes et de poires.

Ce retard a des conséquences : les producteurs de l’ANPP ont ainsi pris la décision de retarder de 15 jours la récolte et la mise en marché par rapport aux dates habituelles. Le retard de croissance entraine également une augmentation de 5% de la proportion de petits fruits qui fera légèrement baisser le calibre des pommes en sachets.

Lire aussi :
Prognosfruit : la France échappe à la récolte pléthorique

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire