Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Fruits et légumes

McDonald’s France et ses fournisseurs renouvellent leurs accords de contractualisation

Sur la période 2019-2021, la Sica de Saint-Pol-de-Léon fournira 1 000 tonnes/an de salades iceberg. Photo : D. Bodiou/Pixel6TM
Sur la période 2019-2021, la Sica de Saint-Pol-de-Léon fournira 1 000 tonnes/an de salades iceberg. Photo : D. Bodiou/Pixel6TM

Lors du SIA 2019, McDonald’s France et son partenaire de référence pour les fruits et les légumes Florette Food Service, ont signé avec cinq coopératives – Agrial, Cofruid’oc, Rougeline, Océane et la Sica Saint-Pol-de-Léon –, un acte d’engagement portant sur 13 200 tonnes de fruits et légumes pour la période 2019 à 2021.
 
« Ce renouvellement de contrat, avec des volumes en hausse de 15%, incarne la confiance que nous avons dans le système coopératif agricole français. À nos yeux, ces contractualisations triennales présentent de nombreux avantages : en assurant des revenus à moyen terme, elles donnent de la visibilité aux coopératives et contribuent à leur développement. De notre côté, cela nous permet de sécuriser nos approvisionnements localement et à long terme», a déclaré Rémi Rocca, directeur des achats de McDonald’s France.

Un prix calculé à partir des coûts de production

Au total, 13 200 tonnes de pommes, de tomates et de salade sont contractualisées pour les récoltes 2019, 2020 et 2021 au travers de cet accord pluriannuel et plurifilières. Pour chaque catégorie de produit, le prix a été fixé à partir de coûts de production des agriculteurs de chaque coopérative.
La Sica de Saint-Pol-de-Léon (Bretagne), partenaire historique de McDonald’s depuis 1993, contribuera à hauteur de 1 000 tonnes/an de salade (variété iceberg). L’OP Légumes d’Agrial (Normandie) apportera le solde de salade française, soit 1 000 tonnes/an (variétés iceberg et batavia). Océane (Pays de Loire) fournira 1000 tonnes/an de tomates qui serviront principalement à garnir les sandwiches de l’enseigne. Rougeline (Nouvelle-Aquitaine) produira 200 tonnes/an de tomates charnues. Enfin, Cofruid’oc (Occitanie), avec ses vergers écoresponsables, approvisionnera l’enseigne à hauteur de 1 200 tonnes/an pour élaborer le sachet de « p’tite pomme » qui séduit aussi bien petits et grands.
 
147 maraîchers et arboriculteurs verront leurs productions alimenter les sites de Florette (à Torreilles (66) et Saint-Pol-de Léon, (29)), où sont élaborés les ingrédients de 4e gamme, livrés ensuite aux restaurants de l’enseigne.
 
« Ces contractualisations triennales en sécurisant les revenus, donnent de la visibilité aux coopératives et contribuent à leur développement, tant du point de vue des outils des productions, à l’image d’Océanes (Nantes) ou de Rougeline qui ont pu investir dans de nouvelles serres, que des pratiques agricoles : plusieurs coopératives signataires se sont dotées de fermes pilotes pour expérimenter de nouveaux outils et pratiques avant de les déployer auprès de leurs membres », indique un communiqué commun.

Des contrats qui intègrent des démarches agroécologiques

« La mise en place de relations sur le long terme participe également au développement d’une politique agricole durable », poursuit le communiqué. « Florette Food Service, qui fait partie du groupe coopératif Agrial et qui est un partenaire historique de McDonald’s, possède une excellente connaissance des enjeux de l’amont agricole ce qui nous permet d’être force de proposition auprès de McDonald’s France et d’approvisionner ses restaurants en fruits et légumes frais de qualité, issus d’une agriculture durable dont l’empreinte écologique ne cesse de s’améliorer » a déclaré Pierre Meliet, directeur général de Florette Food Service.
La stratégie agroécologique coconstruite par McDonald’s France et ses fournisseurs, qui inclut un plan de progrès agricole à 10 ans (2010-2020) vise à réduire significativement l'impact environnemental de l'amont agricole en jouant notamment sur la réduction des gaz à effet de serre ainsi que la préservation des ressources et des écosystèmes.

Ajouter un commentaire