Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Journal officiel

Importation de cerises : la clause de sauvegarde reconduite

La France interdit la commercialisation sur son territoire de cerises fraîches provenant de pays où le diméthoate est utilisé. Photo : Allegra ANTOINE
La France interdit la commercialisation sur son territoire de cerises fraîches provenant de pays où le diméthoate est utilisé. Photo : Allegra ANTOINE

Pour la 3e année consécutive, le ministère de l’Agriculture déclenche une clause de sauvegarde nationale pour interdire la commercialisation en France de cerises fraîches provenant de pays où le diméthoate est encore utilisé pour lutter notamment contre Drosophila suzukii. Les cerises produites en agriculture biologique ne sont pas concernées par cette interdiction.
 
« L’introduction, l’importation et la mise sur le marché en France de cerises fraîches destinées à l’alimentation produites dans un État membre de l’Union européenne ou un pays tiers dans lequel l’utilisation de produits phytopharmaceutiques contenant la substance active diméthoate est autorisée en traitement des cerisiers sont suspendues pour une durée d’un an à compter de l’entrée en vigueur du présent arrêté », précisent les ministères de l’Agriculture et de l’Économie dans l’arrêté du 6 avril 2018, publié dans le Journal officiel.
 
Dans les précédents arrêtés de 2016 et de 2017, les durées de suspension s’arrêtaient en fin d’année.
 

Tous les articles déjà parus sur le sujet :
Interdiction du diméthoate : Plan d'action et positive énergie pour la cerise
Cerise : pas de dérogation en France, Italie et Espagne
Diméthoate : la Commission européenne est saisie
Drosophila suzukii : 1er plan collectif volontaire
 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire