Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Étude

Démarche « sans ou zéro » : qu’en pensent les consommateurs de tomates ?

Une étude intitulée « Démarche « sans ou zéro » entre le bio et le conventionnel : perception et attentes des consommateurs de tomates » a été réalisée par le CTIFL. Photo : C.Baros
Une étude intitulée « Démarche « sans ou zéro » entre le bio et le conventionnel : perception et attentes des consommateurs de tomates » a été réalisée par le CTIFL. Photo : C.Baros

Une étude intitulée « Démarche « sans ou zéro » entre le bio et le conventionnel : perception et attentes des consommateurs de tomates » a été réalisée par le CTIFL (gratuite et téléchargeable ici), avec le cofinancement de FranceAgriMer. Objectif : répondre à une demande de l’association d’organisations de producteurs nationale (AOPn) tomates, pour mieux connaître la perception et les attentes des consommateurs concernant les modes de production de la tomate et sur les mentions relatives à l’absence de résidus de pesticides.

Cette étude, menée par Catherine Baros avec la collaboration de Danièle Scandella, durant l’été 2018, incluait un volet qualitatif consistant à observer, à comprendre et à analyser les attitudes et les comportements de 22 consommateurs, puis une enquête quantitative auprès de 2084 individus.

Les principaux enseignements sont les suivants : 

  • le mode de production de la tomate, globalement méconnu, n’est pas le principal critère de choix de la tomate par le consommateur;
  • il recherche d’abord la saveur, le plaisir et un prix ; la saisonnalité et l’origine France restent importantes;
  • une meilleure perception du bio qu’auparavant, mais il semble peu connu et souvent qualifié de trop cher;
  • sur les points de vente, l’offre « en démarche sans pesticides ou zéro résidu de pesticides » n’est pas forcément vue ou bien comprise, mais elle est perçue comme positive et responsable.
1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire