Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Homologation

Abricots rouges du roussillon: en route vers l'AOP

Le décret d'homologation de l'AOC abricots rouges du roussillon est sorti le 26 mars. Bruxelles prend désormais le relais pour étudier le dossier de reconnaissance en AOP.
Le décret d'homologation de l'AOC abricots rouges du roussillon est sorti le 26 mars. Bruxelles prend désormais le relais pour étudier le dossier de reconnaissance en AOP. Photo: chambre d'agriculture des Pyrénées-Orientales

Après avoir enfin obtenu un avis favorable de l’INAO en octobre dernier, l’AOC abricots rouges du roussillon a reçu son homologation cette semaine via un décret gouvernemental. Si cette étape enclenche la commercialisation sous le label au niveau national, il reste toutefois à passer l’étape de l’AOP qui se joue au niveau européen

Reconnue AOP d'ici 2016-2017 ?

Valentine Finat, chargée du dossier à l’association Agro-Emergences-Pôle Qualité en lien avec la chambre d’agriculture du Roussillon, est confiante:

"Il est probable que nous obtiendrons la reconnaissance en AOP d’ici 2016 ou 2017. Le dossier est actuellement en train d’être traité à Bruxelles."

Après dix années de démarches, le plus dur semble passé pour la reconnaissance des abricots rouges du roussillon. C'est pourtant cette dernière étape qui fera la différence: si le dossier n’est pas validé, la raison d’être de l’AOC pourra, de ce fait, être remise en cause.

Pour le moment, l’heure est à l’optimisme. Comme le dit la responsable:

"Nous allons enfin pouvoir rentrer dans le vif du sujet, c’est-à-dire enclencher les démarches avec l'organisme certificateur, habiliter les producteurs et les stations de conditionnement, et communiquer auprès des clients et des consommateurs sur le label afin de commercialiser cette année."

La production se fera dans l’aire géographique délimitée pour le label: la plaine du Roussillon qui s’étend sur environ 900 km², de la mer méditerranée, à l’Est, à l’extrémité orientale des Pyrénées, à l’Ouest.

Objectif de 1500 tonnes pour 2015

1500 tonnes, produites par une centaine d'agriculteurs, sont attendues pour cette année. Valentine Finat souligne toutefois:

"Il y a un potentiel de 400 à 420 ha d’abricotiers de type rouge qui rentrent dans l’appellation, soit environ 5000 tonnesCôté conditionnement, nous pouvons compter sur 4 à 5 structures."

À noter que si les abricots rouges du roussillon ne répondent pas tout à fait aux "stéréotypes de beauté des fruits du marché actuel", ils n’ont pour autant jamais été abandonnés dans le département. Rustiques et autofertiles, ces petits abricots légèrement orangés aux ponctuations rouges, ont toujours permis aux arboriculteurs une certaine stabilité de revenu.

Ajouter un commentaire